IV eme PARTIE / Projet pédagogique 2009 du Centre de Loisir WILSON / JEAN JAURES

Publié le par parents d'élèves maternelle Jean Jaures

CONSIGNES D'EVACUATION


Ø      Au départ de l’incendie :

 

Toute personne constatant un départ d’incendie :

 

¨        Lance l ‘alarme en actionnant le déclencheur manuel (boîtier rouge) le plus proche

¨        Rejoint son groupe pour aider à l’évacuation

 

Ø      Au retentissement de l’alarme :

 

Le responsable du centre de loisirs alerte les secours :

 

Les sapeurs pompiers : 18 ou le 112

 

Toute diffusion de l’alarme sonore implique obligatoirement une évacuation immédiate et totale des locaux.

 

Chaque animateur prend en charge son groupe d’enfants, et évacue le plus rapidement possible, dans le calme :

 

ü      Rassembler les enfants sans prendre les manteaux

ü      Prendre le cahier de bord

ü      Evacuer en empruntant l’issue la plus proche*

ü      Rejoindre le point de regroupement

ü      Compter les enfants

ü      rester dans le calme

 

 

Le responsable est chargé de s’assurer que la totalité des personnes ait bien quitté les locaux, et sort donc en dernier.

  

 

* Les issues d’évacuations

 

Salle

Accès

Point de regroupement

Des petits

Porte de cour

Cour vers porte collège

Des moyens

Porte de cour

Cour vers porte collège

Des grands

Escalier puis cour

Cour vers porte collège

Dortoir rez de chaussée

Salle petit puis cour

Cour vers porte collège

Dortoir premier étage

Escalier cantine puis cour

Cour vers porte collège

bibliothèque

Escalier cantine puis cour

Cour vers porte collège

De motricité

Escalier cantine puis cour

Cour vers porte collège

cantine

Escalier puis cour

Cour vers porte collège

 

Le scénario établi peut être modifié suivant la localisation du sinistre.

 

Ø      Au point de regroupement :

 

Ø      Attendre les secours

Ø      Ne jamais revenir sur ses pas

Ø      respecter les instructions des pompiers, ne quitter le point de regroupement que sur ordre

 

Ø      le point de rassemblement, si l'on doit évacuer la structure sur la demande des secours, se trouve au 55 rue Paul Vaillant Couturier soit « La Maison de L'Enfance ».

 

Une simulation d'alerte et d'évacuation incendie est réalisée en septembre et sera réitérée une fois par trimestre.

ANNEXES

 

Fonctionnement du temps du midi

 

            Voici le fonctionnement pour la période du midi sur l’école Jean Jaurès pour l’année scolaire 2008/2009.

  

 

FONCTIONNEMENT :

 

Contrairement à l’année précédente, le groupe des moyens se sustentera au second service. Il est préférable que les petits déjeunent aussi au premier service. Leur autonomie étant restreinte, leur temps de restauration a une durée supérieure à celui des autres groupes. De surcroît, ils se couchent pour la sieste, il est donc préférable qu'ils ne s'allongent pas directement après leur repas. Les grandes sections et la classe de double niveau (moyens/grands) passeront au premier service.

  

11H20

  Les agents à leur arrivée se présentent à leurs responsables.

 

Petits :


Les animateurs récupèrent les classes de petits et les emmènent directement à la cantine après être passés aux toilettes. Ne pas oublier le lavage des mains avec savon.

Dans le réfectoire, les petits ne se déplacent pas pour se servir (en tout cas, pas au début). Les doudous restent à l'entrée du réfectoire.

A la sortie de la cantine, s’il y a assez de temps, les animateurs emmènent les petits dans la cour. Prévoir un moment pour lire des contes ou faire des chants puis coucher les enfants à 12h30.

  

 

Moyens :

 

Les animateurs récupèrent les classes de moyens et les emmènent dans la cour. Puis, les enfants montent en cantine par classe dès que des places se sont libérées (pour le début, le temps qu’ils trouvent leurs repères), leurs animateurs les accompagnent. Cela à lieu dès que les grands sont descendus. Les enfants descendent dans la cour dès qu’ils ont fini de manger. Les animateurs font de même au fur et à mesure de la sortie des groupes.

 

Grands :

 

Les animateurs récupèrent les classes de grands et moyens/grands puis les emmènent à la salle de repas. Les enfants descendent dans la cour dès qu’ils ont fini de manger. Les animateurs font de même au fur et à mesure de la sortie des groupes. Lorsqu’ils ne restent plus d’enfants de leur classe, les agents ne doivent plus se trouver dans le réfectoire.

   

ATTENTION : Penser à emmener les enfants aux toilettes pour qu’ils se lavent                                                    les mains avant de passer à table. Le savon n'est pas une option.

   

VERS 12H00

 

Un animateur se détache pour être dans les couloirs, faire la navette pour aller chercher les manteaux et faire en sorte qu’aucun enfant ne traîne dans les escaliers, ni dans les classes.

Sylvie ou Olivier restera à l’accueil pour diriger les enfants en bas et les aider à s’habiller.

   

12H15/12H40

 

La cantine se vide quasi complètement et des ateliers sont mis en place : petits jeux, contes, chants, jeux de société (voir en fonction des demandes des enfants).

   

12H50

 

Fin du service.

   

A noter :

 

Lorsqu’ils ne restent plus d’enfants de leur classe, les agents ne doivent plus se trouver dans le réfectoire. Il faut veiller à la bonne répartition entre le nombre d’enfants et d’adultes pendant le transfert de la cantine à la cour. Il est évident qu’à partir du moment où les premiers enfants du groupe quittent le réfectoire un agent référent les accompagne           

   

Objectif : 

 

            Malgré le peu de temps passé avec les enfants, l’équipe veut se fixer des objectifs, un en particulier qui est de rendre le plus autonome possible l’enfant au moment des repas, en tenant bien compte de leur âge.

 

Pour les petits : Ils devront au cours de l’année assimiler et effectuer les différents temps entre la sortie de la classe et l’endormissement (aller au réfectoire, se tenir correctement à table (surtout les jumeaux), mettre sa serviette sale dans la corbeille, se réunir autour de « son » animateur… avec le moins d’assistance possible). Ils apprendront à aller seul sur la partie self de la cantine pour se servir eux même du fromage et du dessert.

 

N'hésitez pas, dans un but d'apprentissage, à effectuer certains gestes avec l'enfant. Si vous lui coupez sa viande, ne le faites pas seul. Demandez à l'enfant de prendre ses couverts. Si la disposition des mains est incorrecte, la rectifier, placez ensuite vos mains sur les siennes et découpez de concert. Ainsi l'enfant enregistrera les gestes. La méthode paraît plus longue à court terme, mais sur le long terme cela sera plus bénéfique pour l'enfant.       

 

Pour les moyens : Il faut qu’en fin d’année ils puissent se servir seul de l’eau, nous les pousserons aussi à couper les aliments seuls. Ils devront acquérir les bases de rangement de leur table. 

Comme pour le groupe des petits, faites avec l'enfant et non pour ou à la place de.

 

Pour les grands : Avant la fin d’année scolaire pour les repas et dans les phases de déplacement à l’intérieur des locaux, notre but sera de rendre totalement autonome le jeune, ainsi à leur entrée en école élémentaire (CP), ils seront prêts. Le travail « d'indépendance » s'effectuera sur les déplacements dans le self (aller se servir du pain, au self pour l'entrée/fromage/dessert), le rangement de la table et des plateaux repas, mais aussi par des déplacements relativement sereins.

Les enfants se servent les différents éléments du plat principal eux même après que les animateurs aient déposé ces derniers au centre de la table.   

   

Rappel :

 

Nous devons, dans la mesure du possible, ne pas faire à la place de l’enfant mais l’aider et lui montrer et faire, avec lui, les bons gestes.

 

Il est à noter que pendant tous les moments tournants autour du repas nous proposerons des petites activités aux enfants, ils ne seront en aucun cas forcés d’y participer. Pour les petits, les animateurs leur raconteront des histoires avant leur période de sieste. Les jours de pluie des petits jeux d’intérieur seront faits dans la salle des petits.

 

Nous nous appliquerons, aussi, à inciter les enfants à goûter les aliments qui leur sont proposés. Il faut présenter les aliments avec le plus d’attrait possible, de façon ludique. Le pain n’est pas un palliatif au repas. Un enfant ne se laissera pas mourir de faim.

 

Le repas est un moment convivial et de détente donc les enfants pourront parler librement pendant ce moment. Nous ne mettrons un frein que si l’enfant ne fait que discuter et ne s’alimente pas. Si le nombre de décibels devient trop important, le retour au calme sera demandé. 

     

L’équipe d’animation :

   

            Les membres de l’équipe devront toujours et dans toutes les situations se montrer disponibles et souriants envers les enfants. Le moment du repas doit être convivial donc nous demanderont d’appliquer une discipline dite « light » sans pour autant être laxiste.

   

            Nous ne devons pas hésiter à répéter plusieurs fois les mêmes explications. Ces dernières devront toujours être faites pour que l’enfant comprenne les règles qui lui sont imposées, ne pas hésiter à reformuler différemment et demander à l’enfant ce qu’il a comprit. Tout cela sera fait sans crier. Nous tenons à informer les animateurs que nous sommes contre le fait d’éteindre les lumières d’une salle quand le niveau sonore est élevé ou encore de faire mettre la tête des enfants sur leurs bras posés sur la table. Des petits jeux ont plus effets, sont plus adaptés et pédagogiques.

 

            Dans la cour, pour une sécurité maximale, les animateurs devront se répartir sur l’ensemble de la surface et se positionner de manière à avoir une vue d’ensemble (voir le plan). Il faut se placer de façon à ne pas avoir «d’angle mort ». L’équipe, pendant cette période, devra se conduire d’une façon active (intervenir rapidement, jouer avec les enfants …).

  

            Nous appliquerons tous le même comportement envers les enfants pour être cohérents et ne pas se montrer laxiste. Nous devons aussi nous montrer exemplaire car les enfants nous voient tous les jours et nous devenons pour eux des référents donc des exemples. Toujours dans cet optique nous serons avec les adultes travaillants dans l’école toujours diplomates. Nous sommes tous là pour le bien être de l’enfant.

 

            En cas de réassort pour les repas, les enfants sont prioritaires.

 

            Nous devons, bien sûr, communiquer avec les membres de l’équipe enseignante.   

 

            Nous souhaiterions que les animateurs ne fassent pas de démagogie avec les enfants.

 

            Nous rappelons qu’il est interdit de fumer dans les locaux, de rentrer dans la cuisine ou de se servir de son téléphone portable pendant le service.

 

            Nous demandons, pour des raisons de service, aux animateurs d’être ponctuels (à son poste à 11H20). Si un des membres de l’équipe ne pouvait venir prendre son service il faudrait qu’il en informe au plus vite la maison de l’enfance au 01 47 48 10 48, puis l'équipe de direction, directement sur le centre au 01 47 37 57 44 ou sur  les portables d'Olivier,  et Sylvie,. Nous vous rappelons que si vous êtes en retard ou absents, vous êtes tenu de prévenir la maison de l'enfance et vos responsables. Il faut garder à l'esprit qu'en cas d'accident grave concernant un enfant, si les procédure ne sont pas respectées, vous risquez des peines civiles, pénales et administratives, comme pour un défaut de surveillance.

     

Fonctionnement du temps du soir

   

15H45

 

Arrivée sur l'école, les animateurs se présentent à leurs responsables pour que ces derniers sachent qui est présent sur la structure puis chacun récupère son listing (normalement posé sur le bureau)

 

Les animateurs vont ensuite rapidement récupérer leur classe; les agents n'étant pas référents sur une classe, se renseignent auprès des responsables pour connaître les besoins (absents, congés, ...).

 

Si aucun besoin ne se fait ressentir, ils montent chercher les chariots en cantine si le goûter se passe dehors, ou attendent et accueillent les enfants lors de leur arrivée en cantine (par mauvais temps).

 

Le temps du goûter est un temps convivial ou des moments de discussion avec les enfants peuvent être mis en place .... Pour favoriser cela, on se repartit au milieu des enfants et non pas à côté sauf pour l’animateur qui s’occupe de distribuer le goûter.

 

Durant la première partie de l’année et lorsqu’il fait beau, le groupe des petits goûte dans la petite cour couverte leur permettant d’être dans le calme, de se familiariser avec les enfants et les animateurs de leur groupe avant de rejoindre la grande cour une fois le goûté terminé. Les groupes des moyens/grands, quant à eux, goûtent dans la grande cour au niveau de la butte.

 

Jusqu'à 17 Heure, et si le temps le permet, les enfants se détendent dans la cour et évacuent le trop plein d'énergie accumulé tout au long de la journée; des petits jeux ou petits ateliers peuvent être proposés.

 

Les animateurs sont en situation dans la cour, ils doivent être actifs. Ils se répartissent sur l’ensemble de la cour, et notamment près des points stratégiques tels que la butte, le bateau, les sanitaires, … (un plan de la cour sera joint au projet de fonctionnement, et un roulement sur les points stratégiques sera mis en place).

La trousse de premiers secours est toujours la bienvenue dans la cour.

 

16H45

 

Un animateur se détache pour venir récupérer les talkies walkies et les répartir suivant le positionnement des animateurs.

 

C'est aussi le dernier moment pour pouvoir faire remonter les informations sur la journée, les problèmes rencontrés avec les enfants, ...

 

Les animateurs rassemblent les enfants et leur proposent les différents jeux et pôles mis en place. Ils notent les noms des enfants qu’ils auront sur leur pôle (inutile de rappeler l’importance des listings lors d’évacuation pour des alertes incendie !)

  17H00

 

L’équipe se répartira comme tel :

·        2 animateurs en salle de motricité

·        2 animateurs en bibliothèque

·        2 animateurs en salle des grands

·        2 animateurs en salle des moyens

·        2 animateurs en salle des petits

·        2 animateurs en cours     

·        1 animateur dans le couloir du rez de chaussée pour aider les petits à récupérer leurs affaires et accompagner les enfants à l’accueil

·        1 animateur qui lorsque l’équipe est au complet sera chargé de ranger les armoires, faire le tri (des livres, feutres,…) et de réparer le matériel quand cela est possible.

  

18H15

 

Les pôles et activités se terminent en douceur et on entame le rangement avec les enfants.

 

Le rangement : ranger tout le matériel dans les salles (je rappelle que l'école utilise une grande partie de nos salles, et que nous nous devons de les laisser dans l'état où nous aimerions les trouver quand nous arrivons sur les lieux), ne rien laisser traîner par terre, même les boîtes de rangement car les ATSEM doivent les mettre en hauteur pour pouvoir nettoyer ...Pensez-y pour elles, merci.

 

Ramasser tout ce qui traîne dans la cour, fermer à clef les accès extérieurs, fermer toutes les fenêtres, tirer les chasses d'eau, et enfin éteindre toutes les lumières.

 

Petit rappel : penser à mettre des nappes lorsque vous entamez des activités salissantes, passer le balai lorsque vous avez sali le sol, et ne pas mettre de matériel en attente de nettoyage dans les sanitaires. Si vous changez un enfants, nettoyez et ranger derrière vous, aussi bien pour l'hygiène que par respect.

 

18H30

 

Tout le monde est de retour à l'accueil; une attitude active à l'écoute et accueillante est demandée ... c'est un des rares moments où les parents vous voient en situation, faites en sorte qu'ils soient rassurés.

 

18H45

 

Fin du service, seul(s) le ou les animateurs prévus restent jusqu’à la fermeture du centre et/ou jusqu’à ce que le dernier enfant soit récupéré. Le temps effectué en plus de son temps de travail sera récupéré lorsque l’animateur le souhaitera dans la limite d’une demi heure par jour et seulement lorsque l’effectif le permet, avec l’accord de ses responsables.

 

ATTENTION AUX HORAIRES ET AUX RETARDS ... nous vous rappelons que si vous êtes en retard ou absents, vous êtes tenu de prévenir la maison de l'enfance et vos responsables. Il faut garder à l'esprit qu'en cas d'accident grave concernant un enfant, si les procédure ne sont pas respectées, vous risquez des peines civiles, pénales et administratives, comme pour un défaut de surveillance.

 

19H00

 

Fermeture du centre de loisirs

 

Nous rappelons que le temps du soir est un temps d’accueil et non de garderie, ce qui implique que les animateurs sont en situation avec les enfants et impliqués auprès d’eux ; nous comprenons tout à fait que les animateurs par moment ont besoin de discuter entre eux, mais ces discussions doivent se limiter au domaine professionnel … ce n’est pas le moment de se raconter ses vacances ou même  votre super soirée de la veille. De plus, durant les temps de cour, il n’y a aucun pôle « banc » de prévu … nous vous demandons donc de ne pas utiliser ces derniers ou alors seulement de façon ponctuelle pour un temps limité. Les temps périscolaires ne sont pas très longs, nous vous demandons donc d’être dynamique et d’impulser une vie active et riche aux enfants.

 

Pour le bon déroulement de l’accueil, il est évident que les animateurs se doivent d’être ponctuels ; dans le cas contraire, nous nous verrons dans l’obligation de le signaler à notre supérieur hiérarchique.

 

De plus lorsqu’un animateur doit s’absenter un moment pour quelque raison que ce soit, il se doit de le signaler à ses collègues pour que ces derniers ne perdent pas de temps à le chercher.

 

L’utilisation des téléphones portables est interdite sauf pour une urgence ou si cela concerne le travail ; dans ce cas, l’animateur s’isolera pour passer son coup de fil après avoir prévenu ses collègues et fera en sorte que ce coup de fil soit bref !

 

L’usage de la télévision devra être limité, et ce n’est pas parce qu’il pleut que automatiquement cette dernière doit être allumée … ils seront déjà énervé de ne pouvoir se dépenser dehors, mais si en plus on les contraint à rester assis devant un écran, nous ne pensons pas que cela soit la meilleur solution quant à leur rythme ou leur besoin.

   

A partir de 17 h lorsque les grands se trouvent dans leur salle au premier étage, et qu’ils sont appelés à l’accueil, ils descendront automatiquement par l’escalier en pierre pour rejoindre la salle des petits puis le couloir ; cela nous permettra de garder un œil vigilant sur eux tout au long de leur déplacement.

 

En aucun cas ils passeront par les classes du premier étage pour redescendre par l’escalier de la cantine, ou aucune surveillance n’est mise en place. Etant donné que les enfants sont sous notre responsabilité, nous avons le devoir continuel de les surveiller.

 

Lorsqu’il reste des goûters (après que les enfants aient terminé), ces derniers sont descendus à l’accueil pour permettre de mettre en place un petit jeu d’apprentissage sur le « s’il vous plait/merci ».

 

Lorsqu’à 18h45 il reste toujours des goûters, au lieu de les jeter, les animateurs peuvent les récupérer … pas avant, et dans un souci de partage ! Merci …

   

Fonction publique.

 

Rappel des droits et obligations de tout agent.

 

Les fonctionnaires ont des obligations en contrepartie desquelles ils bénéficient de certains droits fondamentaux, donc les animateurs en tant qu'agent de la fonction publique territoriale doivent suivre ces principes.

 

Principaux droits:

 

ü     liberté d'opinion politique, syndicale, philosophique ou religieuse.

ü     droit de grève

ü     droit syndical

ü     droit à la formation

ü     droit à la rémunération après service fait

ü     droit à la protection.

 

Obligations:

 

ü      de discrétion

ü      d'information au public

ü      effectuer les tâches confiées

ü      d'obéissance hiérarchique

ü      obligation de réserve

 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre direction ou sur le site www.fonction-publique.gouv.fr .

   

Les sanctions:

 

Les santions disciplinaires applicables sont prévues en cas de manquement à ses obligations. Elle sont classées en quatres groupes.

 

û       Premier groupe: avertissement,blâmes et exclusion temporaire de fonctions pour une durée maximale de 3 jours

û       Deuxième groupe: abaissement d'échelon, exclusion temporaire  de fonctions pour une durée de 4 à 15 jours

û       Troisième groupe: rétrogradation, exclusion temporaire de fonctions pour une durée de 16 jours à 6 mois

û       quatrième groupe: mise en retraite d'office, révocation

 

Parmi les sanctions du premier groupe, seul le blâme et l'exclusion temporaire sont mentionnés au dossier du fonctionnaire, mais ils sont effacés au bout de 3 ans si aucune autre sanction n'est intervenue.

 

Seul le conseil de discipline peut infliger des santions du deuxième, troisième et quatrième groupe.

   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kane Nene 05/01/2010 15:31


Merci a tous les representants des parents d'eleves de la maternelle Jean Jaures,pour ce beau travail que vous faites pour tous les parents,qui n'ont pas le temps d'etre presents a ces rencontres
importantes pour la scolarite de nos enfants.Bonne et heureuse 2010.Bravo aussi a l'equipe de l'ecole,je trouve qu'elle est bien organisee.